S.A.S. Prince Nicolas 1er de Seborga

Home / S.A.S. Prince Nicolas 1er de Seborga
S.A.S. Prince Nicolas 1er de Seborga
Nicolas Mutte Prince de Seborga
Nicolas Mutte Prince de Seborga
Nicolas Mutte Prince de Seborga
Nicolas Mutte Prince de Seborga
Nicolas Mutte Prince de Seborga
Nicolas Mutte Prince de Seborga
Nicolas Mutte Prince de Seborga
Nicolas Mutte de Sabourg Prince de Seborga
SAS Nicolas 1er
Nicolas Mutte de Sabourg Prince de Seborga
Nicolas 1er prince de Seborga
Nicolas 1er prince de Seborga

L’héritage familial

« NPL », ce sont 3 lettres inscrites sur une enveloppe contenant un manuscrit rédigé de la main de Napoléon 1er, lequel, il y a 25 ans, sera présenté à Nicolas Mutte et son frère Martial par un membre de leur famille. Étonnement et incompréhension furent leur réaction. Ce manuscrit retraçant des faits inconnus de la vie de l’Empereur, passera, à la mort de ce dernier, dans les mains de Napoléon III pour finalement être transmis à son confident de toujours, Tambour Major à l’Elysée, Alexandre-Joseph CONSIL dit « Kopierre » et aïeul par alliance des frères Mutte.

A la lecture de ce manuscrit, Nicolas et Martial MUTTE prirent connaissance de l’existence de la Principauté de Seborga et de sa souveraineté non reconnue suite à un quiproquo juridique concernant l’acte de cession du territoire rédigé à Paris en 1729 qui n’avait pas abouti et n’avait pas non plus été enregistré, ni par le Royaume de Sardaigne, ni par la Maison de Savoie

Après la lecture de l’ensemble de ces écrits et de l’incroyable histoire de Napoléon 1er qui mettait en scène la Principauté de Seborga, ainsi que des stratégies très réfléchies comme la négociation de la Principauté voisine, celle de Monaco, tous ces éléments convaincront les frères Mutte, avec une volonté féroce qui ne les quittera jamais, d’entamer d’importantes recherches historiques, d’accomplir de nombreux voyages en Europe et dans le monde afin de rencontrer des peuples de tous horizons avec la ferme intention, si un jour ils devaient jouer un rôle d’Etat, de créer, avec humilité et sagesse, une organisation internationale ayant pour objectif la résurgence de la Principauté de Seborga.

De tout ce parcours initiatique naîtra un livre rédigé à 4 mains, « Napoléon Résurrection », qui sera annonciateur de la fabuleuse aventure qui s’écrit aujourd’hui.

Le parcours de Son Altesse Sérénissime Nicolas 1er 

Le Prince Nicolas 1er de Seborga est né en 1970 en région parisienne. Il fait partie d’une famille au fort héritage historique : parmi les ancêtres du Prince, on retrouve notamment Alexandre Joseph  Consil, qui était aide de camp et tambour major de la Garde Impériale  de Napoléon III, ainsi que François Sauvage, qui était pour sa part commandant de  la forteresse de Mantoue en Italie sous Napoléon 1er.

SAS Nicolas 1er

Nicolas, 1er Prince de l’État-nation de la Principauté de Seborga, a suivi des études d’administration générale, avant de débuter sa carrière professionnelle en tant que chargé de protocole et déplacements du préfet de Paris et de la région Île-de-France Olivier Philip, alors Président de la Fondation de France à Paris.

Ses multiples compétences, ainsi que son parcours qui l’a conduit aux quatre coins du monde, le mènent à devenir conseiller politique à l’étranger en 2008. Nicolas 1er affirme alors ses positions, à savoir qu’une politique humaniste ainsi qu’une diplomatie sont les deux caractéristiques principales pour résoudre certaines problématiques, notamment en matière de disparités sociales ou économiques.

Il écrit en 2012 un roman avec son frère Martial Mutte reprenant les archives familiales, avec entre autres une phase historique de l’ère napoléonienne.

Les valeurs et l’engagement du Prince Nicolas 1er 

Nicolas Mutte de Sabourg, ou Prince Nicolas 1er de Seborga, possède de fortes valeurs, certaines dues à ses ancêtres qui se sont également engagés et illustrés par leurs actions. On peut ainsi évoquer son grand-oncle, Alexandre Joseph Consil, qui a joué un rôle capital dans l’indépendance de la Principauté de Monaco en 1861, ou encore en protégeant la souveraineté de la Principauté de Seborga.

Son Altesse Sérénissime Nicolas 1er met ainsi tout en œuvre pour poursuivre l’œuvre de ses ancêtres. Il veille à l’administration de l’Etat-Nation, à son économie ainsi qu’à son développement. Pour ce faire, il n’hésite pas à faire appel aux nouvelles technologies, il a ainsi notamment créé une Administration Publique Centrale Électronique et instauré une économie numérique, tous. deux basés sur une Blockchain. L’e-principauté de Seborga possède ainsi sa propre monnaie numérique, le Luiginocoin, mais aussi une bourse d’échange, une banque numérique, une université digitale ainsi qu’un système numérique et novateur en matière de couverture de santé. Nicolas 1er a pour objectif de proposer cette monnaie numérique à l’ensemble des États, des micro-nations mais aussi des organisations internationales.

Le Prince Nicolas 1er de Seborga est en charge des relations extérieures de l’Etat-nation. Il est ainsi le représentant des Délégations Spéciales et le Chef de la Diplomatie.

Il est également le Président du Conseil de la Couronne, qui comporte cinq membres d’e-nationalité seborgienne, qui doivent être âgés de vingt et un ans et qui sont nommés pour une durée de sept ans par le Prince Souverain. Il est par ailleurs à la tête du Secrétariat du Cabinet Exécutif, qui a en charge toutes les fonctions administratives et la coordination de l’ensemble des services de l’Etat-Nation.

Son Altesse Sérénissime Nicolas 1er, un homme engagé

Le Prince Nicolas 1er est un homme de valeur. Il est ainsi engagé dans de nombreuses actions humanitaires depuis de très nombreuses années. Parmi ces actions les plus récentes, on peut évoquer la rencontre de S.A.S. Nicolas 1er de Seborga avec les membres actifs de l’ONG Emergency à l’occasion de sa visite du complexe de pédiatrie et la maternité de Bangui en République Centrafricaine. Il a également visité l’Université des Sciences de Bangui. 

En 2016, le Prince Nicolas 1er a parrainé un concert musical à Lomé au cours duquel un repas de Noël a été servi à plus de 200 jeunes défavorisés. Son Altesse Sérénissime met tout son cœur à intervenir en matière d’égalité entre les hommes et les femmes, mais aussi de développement durable, d’écologie, de protection de l’environnement, et surtout, de la paix dans le monde.

Il est également tourné vers le monde: il a à ce titre effectué de nombreux déplacements à travers le monde, que ce soit en Europe, en Afrique ou en Amérique. Le Prince se nourrit de ces voyages qui lui donnent l’occasion de s’ouvrir sur le monde et de s’enrichir des autres cultures. Tout cela contribue grandement à sa politique qui est principalement axée sur la solidarité, le partage et la tolérance. Une politique humaniste.

Les reconnaissances et distinctions de S.A.S. Nicolas 1er de Seborga

Le Prince Nicolas 1er est un homme reconnu dans le monde entier pour sa politique et ses engagements. Tout ceci l’a conduit à recevoir de multiples et variées distinctions, qui ne sont que le reflet de son engagement.

Nicolas 1er a ainsi reçu la médaille de bronze du Rayonnement Culturel de la Renaissance Française, une institution autrefois présidée par Madame Simone Veil. Il a par ailleurs reçu de prestigieuses décorations, parmi lesquelles

  • Grand-Maître de l’Ordre de la Rose d’Or de Seborga;
  • Grand-Maître de l’Ordre du Mérite Princier;
  • Chevalier de l’Ordre militaire de la mémoire napoléonienne;
  • Médaille Hermès de l’International Union of Bilateral Chambers of Commerce and Industry (IUBCCI – http://www.iubcci.com/);
  • Médaille du Mérite de la Diplomatie Commerciale de l’Union des Chambres Bilatérales de Commerce de Roumanie (http://www.uccbr.ro/).

Leave a Reply

Your email address will not be published.