Diego Maradona

Home / Diego Maradona
Diego Maradona
Diego Maradona
Diego Maradona

Diego Armando Maradona est, pour beaucoup, le meilleur joueur à avoir foulé un terrain de football. Après avoir mené son pays, l’Argentine, à la victoire suprême à la coupe du monde 1986 au Mexique, il entre définitivement dans la légende et devient la plus grande icône de son pays. Son talent pur et ses grands succès sportifs seront plus tard quelque peu éclipsés par son combat contre la toxicomanie.

Qui est Diego Maradona ?

Diego Maradona est une légende du football argentin qui est largement considéré comme l’un des meilleurs joueurs de tous les temps. Il a a mené ses équipes à des championnats en Argentine, en Italie et en Espagne, et a été la vedette de l’équipe argentine qui a remporté la Coupe du monde 1986. Cependant, la carrière de la légende du football a été entachée par deux suspensions très médiatisées pour usage de drogue, et il a souvent dû lutter contre des problèmes de santé après sa retraite.

Diego Armando Maradona est né le 30 octobre 1960 à Villa Fiorito, une province de Buenos Aires, en Argentine. Cinquième des huit enfants élevés par Diego Sr. et Doña Tota, il a grandi dans une famille pauvre mais très unie. Il a reçu son premier ballon de football en cadeau à l’âge de 3 ans et s’est rapidement consacré au jeu.

A 10 ans, Maradona a rejoint Los Cebollitas, une équipe de jeunes d’Argentinos Juniors, l’un des plus grands clubs du pays. Faisant preuve d’un talent prodigieux dès son plus jeune âge, il a mené Los Cebollitas à une incroyable série de 136 matches sans défaite. Il a fait ses débuts professionnels dans l’équipe senior peu avant son 16e anniversaire.

Carrière professionnelle

Ce petit joueur (de taille et non de talent) intrépide est réputé pour sa capacité à se créer des occasions de marquer, pour lui-même et pour les autres. Maradona a mené ses clubs à des championnats en Argentine, en Italie et en Espagne. L’apogée de sa carrière a été atteint en tant que membre de l’équipe nationale argentine qui a remporté la coupe du monde 1986. Il y a notamment marqué deux buts mémorables lors de la victoire en quart de finale contre l’Angleterre. Le premier a été marqué illégalement de la main gauche, et le second est un chef d’œuvre dont ne se lasse pas encore aujourd’hui. Se lançant du milieu de terrain, Maradona dribble les milieux de terrain anglais, les défenseurs et le gardien de but avant de glisser le ballon dans les filets. En tout, Maradona a participé à quatre Coupes du monde et a marqué un nombre impressionnant de 34 buts en 91 apparitions internationales pour l’Argentine.

Malgré sa brillance incontestable sur le terrain, Maradona était une personne émotionnelle qui aura sa part de controverses. Il est devenu dépendant à la cocaïne alors qu’il jouait en Espagne dans les années 1980 et a été suspendu pendant 15 mois après avoir été testé positif à cette substance en 1991. Trois ans plus tard, Maradona a subi une autre suspension très médiatisée, cette fois pour avoir été testé positif à l’éphédrine pendant la Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis. Maradona a passé le crépuscule de sa carrière de joueur dans son pays d’origine, ses aptitudes physiques diminuées par des blessures de plus en plus nombreuses et des années de vie difficile. Il a annoncé sa retraite à la veille de son anniversaire en 1997.

La vie après le football

Les problèmes qui ont accablé Maradona plus tard dans sa carrière de joueur se sont poursuivis après sa retraite. Il a été hospitalisé pour des problèmes cardiaques en 2000 et 2004, la deuxième fois nécessitant l’utilisation d’un respirateur, et l’année suivante, il a subi un pontage gastrique.

Un sondage sur Internet réalisé par la Fédération internationale de football association (FIFA) a désigné Maradona comme le meilleur joueur du XXe siècle, mais même cet événement a été marqué par la controverse. Maradona s’est énervé lorsqu’un panel spécial a été créé pour garantir que Pelé serait honoré conjointement, puis a refusé de partager la scène avec la légende brésilienne.

En 2008, Maradona a été engagé pour entraîner l’équipe nationale argentine. Bien que les Argentins aient une équipe talentueuse avec, en tête de gondole, leur star actuelle Lionel Messi, ils ont été éliminés de la Coupe du monde 2010 par l’Allemagne en quart de finale (4-0) et le contrat de Maradona n’a pas été renouvelé.

Malgré les déceptions du public, Maradona reste très apprécié en Argentine, en tant que fils du pays, qui a connu des débuts modestes pour atteindre le sommet de la gloire sur la scène internationale.

Les années napolitaines

Diego est vénéré à Naples ! Ce que Maradona a réalisé avec Naples était tout bonnement incroyable. Avant son arrivée, l’équipe du sud de l’Italie n’avait jamais gagné le Scudetto. Naples avait même évité de justesse la relégation en 1982-83 et 1983-84, en terminant à un point au-dessus de la zone rouge quelques semaines avant sa signature.

Cela dit, il est tout à fait inexact de décrire le Naples de Maradona comme une équipe composée d’un seul homme. Les champions de 1987 comprenaient des internationaux italiens tels que Fernando De Napoli, Salvatore Bagni, Bruno Giordano et la légende de la défense Ciro Ferrara. Parmi les vainqueurs de 1990 figuraient les stars brésiliennes Alemao et Careca, ainsi qu’un jeune Gianfranco Zola.

Cependant, il est clair que sans Maradona, Naples n’aurait pas pu s’approcher du titre de champion. A l’époque, la Serie A était de loin le championnat le plus fort et le plus riche du monde. Chaque équipe, jusqu’au bas du classement, comptait des stranieri (joueurs étrangers) de classe mondiale : Platini, Boniek et Laudrup à la Juventus, Van Basten, Gullit et Rijkaard au Milan AC, Rummenigge, Matthäus, Brehme et Klinsmann à l’Inter, Falcao et Cerezo à la Roma, Socrates et Passarella à la Fiorentina, Elkjaer et Briegel à Vérone, Zico à l’Udinese… la liste est longue. Jamais auparavant ou depuis, une ligue n’a monopolisé autant de superstars du jeu à la même époque.

Dans ce contexte, Maradona a inspiré une équipe qui n’avait remporté que deux fois la Coppa Italia en 60 ans d’histoire, une Coupe de l’UEFA et une autre Coupe d’Italie. Et ce faisant, il a produit des moments de génie qui resteront à jamais gravés dans les mémoires, du sensationnel lob contre Vérone au triplé contre la Lazio.

Ceux qui ont joué avec ou contre Maradona ne doutent pas qu’il est le plus grand footballeur de tous les temps. « Le meilleur adversaire contre lequel j’ai jamais joué », a déclaré Paolo Maldini. « Ce que je pouvais faire avec un ballon de football, il pouvait le faire avec une orange », a salué Michel Platini. « Il n’y aura plus jamais personne comme Maradona, même si Messi gagne trois Coupes du monde ou s’il marque un coup de ciseaux du milieu de terrain » », a fait remarquer Hector Enrique, qui était le coéquipier de Maradona lorsqu’il a presque mené seul l’Argentine à la gloire à la coupe du monde 1986.