Virginia Raggi, la première femme maire de Rome

Home / Virginia Raggi, la première femme maire de Rome
virginia-raggi
virginia-raggi
virginia-raggi
virginia-raggi

Elue en 2016, l’avocate et juriste italienne Virginia Raggi est l’actuelle maire de Rome. Elle est la première femme maire dans l’histoire de la ville, vieille de près de 3 000 ans. Après sa victoire électorale, Mme Raggi prend toute la mesure de sa victoire exceptionnelle en déclarant : « Rome a enfin une femme maire. C’est un moment historique. À une époque où l’égalité des chances est encore un mythe, cette victoire a une valeur extraordinaire ». Ardente défenseuse des droits des femmes, la jeune avocate s’est engagée à améliorer la vie quotidienne des Romains, majoritairement exaspérés par l’état des infrastructures et des services publics de la capitale. Retour sur sa vie et son parcours. 

Qui est Virginia Raggi ?

A tout juste 37 ans, Virginia Raggi, nouvellement élue maire de Rome, a su gagner, en l’espace de quelques mois, le consentement des anciens électeurs des deux partis et même de quelques VIP, permettant ainsi au Mouvement 5 Etoiles de conquérir le Capitole, l’un des plus grands succès du Mouvement jusqu’à présent. Mais qui est la femme appelée à répondre aux lourdes attentes des Romains ?

Née le 18 juillet 1978 à Rome, Virginia Raggi grandit dans la capitale italienne au quartier de San Giovanni-Appio Latino. Elle obtient une licence en droit à l’université de Rome 3 et devient juriste spécialisée en nouvelles technologies, propriété intellectuelle et droit d’auteur. En 2003, elle exerce au cabiner de Cesare Previti, l’ancien bras droit de Silvio Berlusconi. Quatre ans plus tard, en 2007, elle est nommée « Cultore della Materia » (experte en la matière) à l’université de Rome « Foro Italico ». 

Parallèlement à son activité professionnelle, Virginia Raggi s’engage dans des associations écologistes de quartier à une époque où elle n’avait que peu d’intérêt pour la politique. Mais d’ores et déjà, sa vision de l’économie est fortement influencée par les travaux de l’économiste Jeremy Rifkin, notamment ceux sur la « Troisième révolution industrielle ». Son ambition : proposer une nouvelle vision de l’économie circulaire, une « blue economy » sans déchets. 

Virginia Raggi
Virginia Raggi

En 2011, après avoir créé le groupe RivoluzioMario avec d’autres membres de Punto G.A.S. Prati, elle rejoint (soutenue par son mari Andrea Severini) le Mouvement 5 étoiles, contribuant à la création du groupe de la XIVe municipalité de Rome. Quelques années plus tard, Virginia Raggi est élue conseillère municipale de la ville de Rome, avec 1 525 voix. Pendant son mandat, elle suit les travaux de la commission des politiques sociales et de la santé et de la commission de la culture, du travail et de la jeunesse. 

En rejoignant le Mouvement 5 Etoiles en 2011, Virginia Raggi y apporte son expérience significative en tant que référente dans les groupes d’achats solidaires, en favorisant la naissance de plusieurs projets (de la collecte des huiles usagées à la construction de bacs à compost) et en encourageant la coopération avec les associations déjà actives dans le domaine, dans le sens de la durabilité environnementale et sociale. Concernant sa vie privée, on sait qu’elle est la mère d’un garçon de sept ans, prénommé Matteo, qu’elle a eu avec son mari Andrea Severini, un directeur de radio dont elle s’est séparée récemment. 

La candidature à la mairie de Rome 

Le 23 février 2016, Virginia Raggi est choisie par les membres du Mouvement 5 étoiles comme candidate à la mairie de la municipalité de Rome, à la suite d’un vote en ligne auquel participent un peu moins de 4 000 membres : elle remporte 45,5 % des voix, soit 1 764 votes, battant Marcello De Vito, arrivé second avec 1 347 voix. Comme tous les autres candidats du Mouvement 5 étoiles, Virginia Raggi signe un contrat dans lequel elle s’engage à démissionner et à payer une lourde pénalité (allant jusqu’à 150 000 euros !) au cas où elle porterait atteinte à l’image du Mouvement. En juin 2016, Virginia Raggi remporte l’élection au scrutin avec plus de 67 % des voix (battant Roberto Giachetti, Giorgia Meloni et Alfio Marchini) et devient la première femme maire de l’histoire de Rome.

Virginia Raggi : la plus jeune maire de Rome

En plus d’être la première femme maire de Rome, à 37 ans, Virginia Raggi est également la plus jeune à avoir occupé ce poste. Le 22 juin 2016, elle est proclamée maire de Rome et de la ville métropolitaine de Rome Capitale, et ne tarde pas à prendre de grandes décisions. En effet, en septembre 2016, elle décide de renoncer à la candidature de Rome à l’organisation des Jeux olympiques d’été de 2024, et obtient le vote favorable de 30 des 48 membres du conseil municipal. En outre, Virginia Raggi s’oppose à la gestation pour autrui, exige un impôt foncier de l’Eglise catholique et souhaite faire travailler les Roms. 

Virginia Raggi
Virginia Raggi

Virginia Raggi s’entoure d’une équipe comprenant Raffaele Marra, proche de l’ancien maire de Rome Gianni Alemanno. Ce dernier devient d’ailleurs son éminence grise. Cela dit, à l’issue de la première trêve estivale, cinq membres clés de l’équipe municipale de Virginia Raggi présentent leur démission, dont son chef de cabinet, décrié pour son salaire faramineux de près de 200 000 euros / an, ce qui va à l’encontre du principe de modération dicté par le Mouvement 5 Etoiles. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.