Xavier Niel : Biographie d’un businessman à succès

Home / Xavier Niel : Biographie d’un businessman à succès
xavier niel
xavier niel
xavier niel
xavier niel

Le principal dirigeant et actionnaire de la société Iliad – plus connue pour être la maison mère de l’opérateur mobile et fournisseur d’accès à Internet français Free – Xavier Niel a un passé de businessman à qui tout a réussi, ou presque. Retour sur le profil d’un homme qui, depuis quelques années, maintient sa place dans le top 10 des plus grandes fortunes françaises.

Qui est Xavier Niel ?

Xavier Niel

Né le 25 août 1967 dans le Val-de-Marne dans la commune de Maisons-Alfort à environ 3 kilomètres de la capitale française, Xavier Niel est un homme d’affaires français à qui l’on doit la création de nombreuses sociétés nationales importantes. Le magnat du business est également copropriétaire à titre personnel des droits sur le journal Le Monde, et propriétaire exclusif sur les chansons de Claude François.

Outre ses nombreux investissements dans de multiples secteurs économiques français, Xavier Niel finance également depuis quelques années à hauteur de dix millions d’euros, la fondation Free, qui permet d’apporter aux foyers qui n’en ont pas les moyens, un accès aux services de base de l’opérateur éponyme. Une initiative qui lui permet de gommer progressivement l’image négative que lui ont apportés quelques démêlés avec la justice de son pays.

Quelles études a-t-il faites ?

Xavier Niel commence ses années scolaires à l’école Allezard, avant de rejoindre le collège Pasteur, puis le collège privé catholique de Maillé. Il rejoint ensuite les classes préparatoires scientifiques du lycée privé Saint-Michel-de-Picpus à Paris et reçoit pour ses 15 ans, un ordinateur Sinclair ZX81, qui va marquer ses premiers pas dans l’informatique, ainsi qu’un tournant décisif.

Il découvre en cet outil, une machine performante qui effectue tout ce qu’on lui demande de faire. Pas à pas, il développe ses premiers programmes informatiques après ses cours, pour le compte de sociétés qui proposaient pendant ce temps des services pour le Minitel Rose avant de tourner le dos à sa prépa en Maths sup, où il s’ennuie. C’est aussi pendant cette période, selon une biographie Xavier Niel, la voie du Pirate publiée aux Éditions First, que le jeune programmeur aurait été appréhendé par la police française pour ses bidouillages sur les décodeurs Canal+. Convoqué par le ministère de l’Intérieur à la place Beauvau, les agents lui font la leçon et lui font une offre. Toutes les poursuites seraient abandonnées si le jeune homme acceptait de travailler pour la DST, l’ancêtre de la DGSI. Il serait alors resté pendant plusieurs mois à détecter d’éventuelles intrusions russes soviétiques pour le compte des services de la sécurité du territoire.

Quel a été son impact sur l’économie française ?

Xavier Niel est connu pour avoir effectué des opérations financières qui ont eu un franc succès et ont changé d’une manière certaine le paysage de l’économie et des télécoms en France. Aujourd’hui plus en retrait, il s’évertue à équilibrer à sa manière l’ascenseur social de son pays, pour guider les plus jeunes vers des secteurs dynamiques, d’avenir.

Les premiers achats, les premiers succès

Grâce à ses premiers programmes informatiques qui lui permettent de mettre de côté une somme considérable, en plus de quelques autres investissements, Xavier Niel rachète en 1990 Fermic Multimédia, l’éditeur même du service Minitel, pour lequel il a développé quelques programmes. Il renomme ensuite la société Iliad et diversifie l’activité de l’établissement en créant le service d’annuaire inversé 3617 Annu, ou encore le service d’informations sur les entreprises françaises, Societe.com.

Quelques années plus tard, il est contacté par Sébastien Socchard, un ingénieur, avec qui il va créer World-Net, le premier fournisseur d’accès à Internet à destination du grand public. Les deux entrepreneurs se font alors connaître en vendant des kits de connexion à travers les annonces des magazines, avant de se lancer officiellement et de vendre quelques années plus tard leur société pour quelque 40 millions d’euros en 2000, juste avant l’explosion de la bulle Internet.

Avec un projet en développement seulement une année avant la vente, Xavier Niel devient le fondateur de Free, qui est alors le premier fournisseur d’accès à Internet qui propose ses services sans abonnement en France. Avec l’avènement de l’ADSL et après avoir acquis la société Alice ADSL, l’entrepreneur commence à acquérir une part de marché importante en faisant de son offre l’une des plus attractives en France.

La première offre triple play française

Avec une grande affluence vers ses services et quelques limitations au niveau des télécommunications en cette période (pas d’appels et d’Internet en simultané), Xavier Niel cherche comment révolutionner le secteur grâce à son opérateur. Celui-ci devenait de plus en plus accessible sans proposer de services ou d’usages particuliers en dehors de l’accès à l’information. Il décide alors de s’envoler pour les États-Unis avec son équipe à la recherche d’un boîtier qui lui permettra de faire passer par les mêmes câbles, l’Internet, le téléphone, mais aussi la télévision. Il va rencontrer dans la Silicon Valley, Sergey Brin et Larry Page, les fondateurs d’une petite start-up prometteuse, Google. Les trois dirigeants souhaitant développer un service unique en Europe n’arriveront toutefois pas à s’entendre, et Xavier Niel reviendra bredouille en France sur ce qui sera son plus grand échec économique comme il l’avouera plus tard.

Xavier-Niel
Xavier Niel

Il n’abandonnera toutefois pas, et fera fabriquer ce boîtier par ses propres moyens pendant deux ans avec une équipe de dix personnes qui réussiront finalement à mettre sur le marché la Freebox, le tout premier boîtier ADSL offrant un abonnement triple play (Internet, télévision, téléphone). Son offre devient alors un véritable tsunami pour les autres opérateurs qui n’arrivent pas à rattraper leur retard, parce qu’en dehors du fait d’être une avancée technologique majeure, le boîtier permet aussi d’accéder à un abonnement moins cher qui se dote progressivement de nombreux services qui vont contribuer à sa renommée. Petit à petit, Xavier Niel se positionne comme le Robin des Bois du numérique en offrant une multitude de services à des prix bas à la population. L’INSEE rapportera même quelques années plus tard que l’entrepreneur avait réussi à rendre plusieurs milliards d’euros de pouvoir d’achat aux Français.

Un soutien aux start-up et un relai à la nouvelle génération

Xavier Niel est aussi connu pour son côté bon samaritain dans le domaine de l’entrepreneuriat grâce à ses investissements dans des start-ups prometteuses comme Leetchi, Zenly, Captain Train, ou encore Prêt d’Union. Il contribue à cet écosystème entrepreneurial qu’il qualifie comme la meilleure solution contre le chômage, grâce au fonds Kima Ventures, qu’il lance en 2010 avec Jérémie Berrebi. Le système investit alors dans près d’une centaine de start-ups à l’année, des tickets de 150 000 € en moyenne.

En 2013, il met sur pied 42, une école de programmation atypique, accessible uniquement sur concours pour former des centaines de jeunes qui sont recrutés non pas sur diplôme, mais plutôt grâce à leur capacité à analyser et à résoudre des problèmes au quotidien. L’école est aujourd’hui un véritable centre d’innovation tant architectural par ses installations, que par sa manière d’enseigner dénuée de professeurs à proprement parler.

Quatre ans plus tard, il lance Station F qui est encore aujourd’hui, le plus grand incubateur au monde de start-up dans les immeubles de la Halle Freyssinet à Paris. C’est près de 34 000 mètres carrés qu’il met alors à la disposition des générations futures pour favoriser ceux qui n’en ont pas forcément les moyens, mais rêvent de laisser à sa manière, une trace de leur passage sur Terre.

Qui est l’épouse de Xavier Niel ?

Après le succès de Free, Xavier Niel a pris progressivement ses distances dans la gestion de la société, préférant se concentrer sur les solutions à l’entrepreneuriat en France. Pour l’accompagner, sa femme rencontrée à l’automne 2010 qui n’est nulle autre que Delphine Arnault, la seule fille de la plus grande fortune de France. Après une rencontre improbable chez l’une de leur amie commune à Paris, le coup de foudre est né lors d’un dîner entre la riche héritière et l’entrepreneur à succès.

Delphine Arnault
Delphine Arnault

Il devint ainsi le gendre de Bernard Arnault qui était absolument contre cette alliance au début. Après quelques années de calme et la naissance de leur petite fille en 2012, les relations se sont quelque peu apaisées entre les deux capitalistes français. Aujourd’hui, le gendre et le beau-père participent même à des investissements communs et Niel guide Arnault dans ses projets relatifs au numérique.

À combien s’élève le patrimoine de Xavier Niel ?

Aujourd’hui en 9e position dans le classement des hommes les plus riches en France, Xavier Niel est à la tête d’une fortune de près de 5,4 milliards d’euros d’après le magazine Forbes. Il aurait perdu environ la moitié de son patrimoine personnel à la suite de la chute du cours de l’action d’Iliad qui aurait perdu près de 60 % de sa valeur en seulement un an.

Confortablement installé dans le top 10 des plus grandes fortunes de France, le businessman n’a toutefois rien à envier à ceux qui le surclassent puisqu’il possède de nombreux immeubles, résidences hôtelières, et centres commerciaux. Il est d’ailleurs le propriétaire d’un terrain de golf à Lys de Chantilly et dispose de plusieurs monuments historiques dans son patrimoine immobilier.

Où vit Xavier Niel ?

Le patrimoine immobilier de Xavier Niel compte aussi quelques investissements particuliers comme des hôtels à l’image de la Villa Montmorency, qu’il a acquise en 2005 dans le XVIe arrondissement. Surnommée le Palais Rose, la demeure couvre une surface de près de 800 m2 et tire manifestement son inspiration du Grand Trianon de Versailles. Depuis son acquisition, le milliardaire a entièrement revisité la construction en rénovant la piscine et en y incluant une salle de gym, et une autre de projection cinématographique. Il y vit avec son épouse Delphine Arnault non loin de son grand rival Patrick Drahi, président de SFR-Numericable qui a lui aussi une résidence dans le quartier riche.

Leave a Reply

Your email address will not be published.