Marc Simoncini

Home / Marc Simoncini

Marc Simoncini

marc simonsini beau gosse investisseur
marc simoncini photo recente
Marc Simoncini
marc simoncini fondateur site rencontre meetic

Fondateur d’iFrance (vendu à Vivendi société détenue par Vincent Bolloré), Marc Simoncini est un serial entrepreneur à l’origine de bon nombre d’affaires florissantes. Outre iFrance, il est aussi le fondateur du célèbre site de rencontres en ligne Meetic. Coté sur Euronext, Meetic a ensuite été vendu au groupe américain Match.com. Marc Simoncini est également à l’origine de Sensee qui a été depuis vendu à Acuitis, et plus récemment d’Angell, le vélo électrique smart. Fondateur du Family Office Jaïna Capital, acteur de référence de l’amorçage et de la série A en France avec plus de 70 M€ investis à titre personnel, Marc Simoncini est un investisseur né, doublé d’un fervent défenseur de la cause animale, en plus d’être le co-fondateur de l’European School of Internet Business. Zoom sur le parcours d’un entrepreneur qui enchaîne les business à 100 à l’heure !

Qui est Marc Simoncini ?

Né le 12 mars 1963 à Marseille, Marc Simoncini est petit-fils d’immigrés italiens, symbole du self-made man à la française. L’un des plus connus des entrepreneurs de l’ère internet en France, Marc Simoncini est à l’origine du célèbre site de rencontres en ligne Meetic, qui a fait sa renommée, mais pas seulement… Ce que l’on sait moins, c’est que l’homme est loin d’être un modèle de réussite à l’école. Alors que son père est ingénieur chez France Télécom, son frère ingénieur Arts et Métiers et sa sœur en MBA de finance à Washington, l’entrepreneur en série n’obtient son bac D qu’aux épreuves de rattrapage, en redoublant la quatrième et la première au passage.

Bac en poche, Marc Simoncini suit des études à l’Ecole Supérieure d’Informatique, connue aujourd’hui sous le nom de Supinfo. Il en sort diplômé en 1984 et se lance dans sa première aventure entrepreneuriale à Dijon, en lançant CTB, une entreprise spécialisée dans la fourniture de services Minitel. Marc Simoncini a alors 22 ans. Ce sera un échec, mais l’un de ceux qui forgent les entrepreneurs… Le jeune homme ne se décourage pas et lance, dès 1989, SSII Opsion Innovation, une entreprise qui développe des solutions interactives sous UNIX. Ce ne sera pas une flagrante réussite non plus, mais c’est sans compter sur la persévérance de Marc Simoncini… 

C’est avec SSI Opsion Innovation que Marc Simoncini développera iFrance en 1996, faisant par la même occasion la rencontre de Xavier Niel. Le succès est tel que Vivendi s’intéresse à la société, au même titre que Liberty Surf, alors propriété de Bernard Arnault. C’est finalement Vivendi qui remporte la mise en rachetant iFrance en 2000, moyennant 45 millions d’euros.

Marc Simoncini : le parcours 

Entrepreneur né, Marc Simoncini s’est d’abord fait remarquer en créant le premier site de rencontres « Made in France », mais aussi le plus connu : Meetic. S’il a revendu le site en 2011, Marc Simoncini continue d’être l’un des business angels les plus en vue dans l’Hexagone. Une expertise qu’il a porté sur le petit écran, en participant à l’émission Qui veut être mon associé ?, diffusée sur M6.

Avant d’aller plus loin dans le parcours de Marc Simoncini, il est utile ici de vous donner un bref aperçu de ses principales réalisations. Commençons par sa première société, fondée en 1996 : iFrance. Le succès est au rendez-vous. Un succès tel que le site de communauté adressé aux pays francophones est revendu en 2000 à Vivendi. Une année après, Marc Simoncini crée Meetic, on est en 2001. Là encore, le succès ne se fait pas attendre, le site faisant un véritable tabac non seulement en France, mais aussi à l’international. En 2005, Meetic est introduit en bourse. 

L’aventure Meetic 

Leader sur le marché des rencontres en ligne affichant plus de 8 millions de couples formés, Meetic est indéniablement le plus connu des services de rencontres en France, et bien au-delà des frontières. Créé en 2001 par Marc Simoncini, pionnier de l’entrepreneuriat français de la Tech, Meetic a ensuite été revendu au géant américain Match.com. Avec plus de 30 millions de comptes créés, Meetic est la référence en la matière non seulement en France, mais aussi en Europe. Alors qu’il n’en voyait pas le potentiel au tout début de l’aventure, le traitant plus comme un passe-temps qu’un véritable business, Marc Simoncini se retrouve obligé de booster le développement du site après l’effondrement des actions du groupe Vivendi, l’emprunt pour faire tourner la plateforme étant gagé sur ces dernières. Meetic devient très vite un succès commercial, notamment grâce à un marketing à la fois original et ultra agressif. 

C’est ainsi que, dès ses premières années, Meetic devient leader incontesté du marché des rencontres en ligne en France, avant de s’étendre à d’autres pays francophones (Belgique, Suisse et Québec), puis à l’ensemble du marché européen et mondial. Marc Simoncini introduit Meetic en bourse en 2005. Une année plus tard, il rachète plusieurs sites de rencontres un peu partout sur la planète, notamment Lexa aux Pays-Bas, ParPerfeito au Brésil et eFriends.net en Chine. En 2008, Marc Simoncini poursuit sur sa lancée en rachetant DatingDirect au Royaume-Uni et Neu.de en Allemagne. 

Angell, le vélo électrique premium

Marc Simoncini s’est aussi lancé sur le marché du vélo électrique, en créant Angell, un vélo électrique connecté haut de gamme proposé à près de 2 700 euros. Alors qu’il s’était fixé pour objectif de vendre 1 500 vélos la première année de lancement, Marc Simoncini en vendra plus du double.

Marc Simoncini s’essaye au cinéma

Entrepreneur que rien n’arrête, Marc Simoncini s’est aussi essayé au cinéma : en 2022, l’homme d’affaires produira le film Kompromat, un succès inattendu au box-office avec plus de 350 000 entrées enregistrées lors des premières semaines d’exploitation. 

Quelle est la fortune de marc Simoncini ?

Agé de 59 ans, Marc Simoncini serait à la tête d’une fortune estimée à près de 500 millions d’euros par le magazine Challenges. En 2022, l’homme d’affaires français a été classé par le même magazine à la 232e place des 500 plus grandes fortunes de France.

Leave a Reply

Your email address will not be published.